Actualité‎ > ‎

Nouvel appel à textes : La mort !

publié le 27 mars 2015 à 10:07 par Vincent Leclercq
Les Éditions des Artistes Fous lancent un appel à textes, le thème :  La mort !

2012 : la fin du Monde ; 2013 :  la bête dans tous ses états ; 2014 : la folie ; 2015 : l’Homme et son devenir. Chaque année, les Éditions des Artistes Fous ont à cœur de vous offrir une anthologie thématique originale au travers de textes d’auteurs confirmés ou non.

2016 sera l’année de la Mort.

Source de toutes les peurs et de tous les fantasmes elle est à sa façon une frontière qui stimule l’imagination. Deuil intime ou deuil national ; mort personnifiée ou mort impersonnelle ; mort anonyme au champ de bataille ou cérémonie funéraire en grande pompe du héros d’une nation, mort idiote, mort accidentelle, mort volontaire… nouveau Lazare à la tête d’une armée de zombies, nouvel Orphée explorant les royaumes de l’agonie, condamné à mort face à son bourreau... Emparez-vous du sujet, envoyez-nous vos textes et surtout soyez originaux.


Soumission : Format doc, odt ou rtf, 40.000 signes maximum, Times New Roman 12, Interligne simple. TOUS les genres sont acceptés. Nous vous saurions gré de respecter les règles les plus basiques de la langue française dans les limites du possible.

Les textes seront envoyés en pièce jointe par courriel à cette adresse : soumission@lesartistesfous.com

Date limite d’envoi : 31 juillet 2015

Important : Précisez le thème de l’appel à textes dans le titre de votre courriel, précisez aussi le nom ou pseudonyme sous lequel vous désirez être crédité.
En aucun cas votre nom ou pseudonyme ne devra apparaître dans la nouvelle, sous peine de refus.
Les textes sélectionnés seront publiés début 2016 dans un recueil au format numérique et papier.
Le travail de l'association autour de ces recueils étant bénévole, aucune rémunération n'est proposée (en compensation les auteurs recevront un exemplaire papier de l’anthologie et un prix préférentiel sur l’achat d’autres exemplaires). La durée d'exploitation est de 2 ans et aucune exclusivité n'est demandée.


Comments